À NE PAS MANQUER ! CLIC ICI :
Accueil / Comportement du chien / Le chien qui a peur : causes et solutions

Le chien qui a peur : causes et solutions

Ce chien est peureux, quelque chose l'inquièteUne émotion ou une réaction émotionnelle peut être positive (agréable) ou négative (désagréable). Lorsqu’il a peur, le chien peut ressentir une réponse émotionnelle désagréable, comme un danger ou une menace. La peur, s’il s’agit d’un danger connu. L’anxiété, lors d’ un danger inconnu. Ce qu’il redoute le plus, c’est l’atteinte à son bien-être physique ou psychologique.

On peut dire que l’émotion c’est le mélange d’un phénomène intérieur (cognitif) avec des manifestations extérieures du corps (tachycardie, bave, tremblements…) ou comportementales (comme l’immobilisation, le retrait en se collant au maître ou la fuite, etc…).

Tout commence pendant la période chiot

Le seuil de réaction aux stimulations va être fixé chez le chiot lors du développement du système nerveux dans les trois premiers mois et va dépendre des conditions environnementales présentes.  Le chiot va classer les signaux qu’il reçoit (odeurs, visions, contacts, audition) selon le phénomène de l’attraction/aversion. On va appeler cela l’homéostasie sensorielle, une capacité d’adaptation aux stimulations, un état de stabilité sensorielle, un équilibre de l’individu dans l’environnement avec absence de réponse émotionnelle. Si son ancêtre le loup doit obligatoirement avoir peur de tout ce qu’il ne connait pas pour sa survie, le chien doit être préparé à sa vie au milieu des humains et n’avoir peur de rien. Tout ce que le chiot connait ne sera pas source de stress. Tout ce qu’il n’aura pas connu sera source de stress, donc potentiellement d’agressivité (il doit être socialisé à plusieurs types d’humains adultes ou enfants).

Etant donné que cette période va de la 3ème à la 12ème semaine, c’est à l’éleveur de préparer cette résistance en choisissant une mère très équilibrée

Socialisation du chiot : une étape indispensable

L’école du chiot a été créee par Joseph Ortega

qui donne à ses chiots l’exemple de la maîtrise de soi, en stimulant le chiot, en alternant les stimulations, en les amplifiant de manière correcte, afin que le seuil atteint en conservant l’équilibre émotionnel soit supérieur à celui qu’il aura lorsqu’il séjournera chez son maître.

Ensuite, c’est le propriétaire du chiot qui prendra la relève, ceci avant la 14ème semaine, sinon après il sera très difficile d’obtenir cette sécurisation de

l’individu face à l’inconnu. Ce qui signifie qu’il faudra l’emmener en ville, lui faire rencontrer du monde (par exemple en le promenant dans les bras dans une gare ou au marché), l’habituer à la voiture (courts déplacements suivis de balade en liberté dans un endroit sans risque), fréquenter une véritable école des chiots® pour qu’il prenne contact avec des congénères de plusieurs races et apprennent à communiquer avec eux et s’initie à la morsure inhibée (respect de l’autre dès qu’il adresse un signal de soumission, sinon plus tard il risque de tuer).

Les risques avec le chien qui a peur

  • L’anxiété de séparation qui est la persistance du lien d’attachement primaire au-delà de la puberté. Comme il a peur, le maître devient un élément rassurant, s’il n’est pas présent le chien perd ses repères et émet des comportements indésirables, des manifestations anxieuses (urine et défécations molles, aboiements, destructions, activités substitutives  comme la plaie de léchage).
  • La désocialisation qui va rendre les promenades très difficiles car il est intenable et désire agresser tous les chiens qu’il rencontre.
  • L’anxiété, l’émotion et la réaction face à ce que l’individu considère comme un danger réel ou imaginaire. Elle passe par la surprise, l’inquiétude, l’alarme, la crainte, la peur, la panique, la détresse… Un état émotionnel désagréable avec des symptômes psychologiques (nervosité, indécision, peur diffuse) et physiques ‘tremblements, nausée, essoufflement, tension musculaire, palpitations). Le chien anxieux perd ses capacités d’adaptation à l’environnement, il réagit de manière excessive aux variations du milieu extérieur.

Comment tenter de corriger ?

On commence par tenter d’identifier l’origine de la peur.

Il peut s’agir :

  • D’un congénère (mâle, femelle, chiot, autre race)
  • D’un humain (homme, femme, enfant, ado)
  • D’un autre animal (cheval, chat, mouton)
  • D’un bruit (feux d’artifice, pétard, orage)
  • D’une situation (vétérinaire, voiture, ville) 

Les possibilités de rééducation

Tout d’abord il faut que les maîtres soient conscients que le chien sensible est très proche de son maître, par mimétisme il aura les mêmes réactions, par exemple appréhension des feux d’artifice ou du tonnerre. Donc rester calme et sûr de soi…

En aucun cas caresser le chien qui a peur, sinon on lui montre que l’on partage son inquiétude. Certains éducateurs invitent leurs clients à caresser leurs chiens au moment où il tirent des coups de feu pour, en théorie, leur apprendre à ne pas avoir peur. En fait, dès que le chiot ou le chien voit que son maître se rabat sur lui brusquement pour caresser de manière assez sèche, il pense: « Ah, il va se passer quelque chose d’anormal, mon maître est très inquiet ». Après les coups de feu, il pensera: « J’ai compris, il faut avoir peur de ces bruits, c’est un danger! ». On devrait plutôt leur demander dans l’esprit de la Méthode Naturelle, de courir, jouer, se rouler par terre avec leurs chiens au moments du son hors norme.

  • La ludothérapie : il s’agit de l’entraîner dans le jeu de manière intense, lorsqu’il est au top de l’excitation on va envoyer à distance le signal qu’il appréhende: passage d’une personne, d’un autre chien en laisse, tir avec pistolet à amorces d’enfant, vélo ou voiture…
  • L’ association positive : on doit jouer sur la privation de nourriture durant 1 à 2 jours, ensuite on va offrir quelque chose de très intéressant (viande, saucisse, fromage), au même moment le signal qu’il craint va avoir lieu. S’il s’agit de personnes inconnues ce sera à elles de donner la récompense, d’abord en la jetant, puis en tournant le dos, enfin au bout des doigts. L’objectif c’est de les associer à du positif.
  • L’imitation : d’abord du maître qui démontre de la joie et du plaisir, ensuite s’il est sociable avec les congénères on le promène avec un autre chien qui n’a aucune crainte, on les incite à la course et au jeu, au moment où les stimulations apparaissent.
  • Les fleurs du Dr Bach, homéopathie
  • Le DAP : des phéromones (odeurs de l’espèce) qui calment

Enfin, ne jamais punir un chien qui a peur de quelque chose, sinon on augmente le problème car il vit dans l’angoisse.

› Pour en savoir plus, les livres de Joseph ORTEGA « Mon chien a de mauvaises habitudes » ou « Le guide de l’éducation canine par la Méthode Naturelle », sur : http://ecole-du-chiot.fr – Elevage de La Villa Loubet

© Joseph Ortega
Partagez si vous aimez !

Vous pouvez aussi laisser un commentaire :

19 plusieurs commentaires

  1. Bonjour, je vous invite à venir en parler sur le forum ou chercher des sujets similaires qui ont déjà été traités : http://www.forum-du-chien.com/

  2. bonjour nous venons de recuperer un chien d ‘un ans qui n’etait pas battu mais dons on ne s’occupai pas…jamais été en ville ou en voiture…il n’est jamais sortie de sa court…donc super peureux…il viend avec crainte vers nous , mais il viend…comment faire pour le sociabiliser qu’elle comportement avoir quand il a peur et quand justement il fait se que l’on attend de lui…merci de votre aide…

  3. Bonjour Adeline, il faudrait voir un vétérinaire pour voir s’il n’ y a pas un quelconque pathologie la dessous.

  4. Bonjour,
    Voilà j ai un cavalier king Charles de 1ans et demi très joueurs très intéressant curieux de tout mais depuis 2 semaines la sortie dans mon quartier pour faire pipi devient horrible pour mon chien cela a commencer pour la sortie du soir tremble essayé de se lever la laisse pour repartir directement à la maison et ne fait pas ses besoins car il est vraiment terroriser et depuis hier toute les sorties sont anxieuse des que je lui dis on i va. Hors si je vais le promener la journée dans un autre parc aucun souci c est vraiment que en bas de chez moi. Je ne sais plus comme faire car je vois qu il est vraiment pas bien. J espère que vous pourriez m aider.

  5. Bonjour Jennifer, comme les humains, les perceptions de son environnement du chien se modifient, son cerveau lui aussi vieillit… et des peurs peuvent s’installer. Il faut dans ce cas, adapter l’environnement du chien à la nouvelle situation, afin d’adoucir sa fin de vie.

  6. Moi j’ai également un Jack Russel mais le mien plus il vieilli plus il a peur de tout c’est vraiment impressionnant meme quand il n’y a pas de bruit et qil entend quelque chose au loin il a peur .
    A force ça deviens pénible car il a vraiment peur de tout.

  7. Je vis au 2ie étage d un édifice de 3 étages
    ma chienne a peur quand elle entend des booms en haut.
    Que faire ?

  8. Bonjour, cela arrive avec les chiens âgés. Il faut aussi écarter un éventuel problème de santé avec un vétérinaire.

  9. ma chienne depuis 1 semaine quand je veut la rentree pour la nuit n eveut pas rentree il faut que je crie pour quelle rentre et une foie quelleet dans la maison elle me colle ou elle va dans le font d une piece

  10. Bonjour à vous,

    Il est aussi important de faire faire de l,exercice physique à votre chien avant les périodes de désensibilisation. Pourquoi? La pratique de sport augmente le niveau de sérotonine, un antidépresseur naturel. Un chien moins stressé et anxieux sera plus facilement « exposable » aux agents stressant et facilitera sa réhabilitation comportementale

  11. Bonjour, vous pouvez venir en parler sur le Forum, nous essaierons de vous aider : Forum

  12. bonjour pouvez vous maidez jai mon chien qui aboie sur les autres en promenade depuis que jai mon chiot et quil c battu avec un autre comment je doi procerder pour quil arrete??

  13. Bonjour Cécile, essayez de mettre en application les conseils de Joseph Ortega, cela pourrait aider Diabolo :)

  14. Dans cet article j’ai l’impression de retrouver Diabolo mon jack russel qui est un chien stressé. Il s’affole lorsqu’il entend certains bruits comme ceux décris dans cet article très intéressant.
    Je vais conserver. Merci

  15. On est ici dans le cadre d’une rééducation d’un chien peureux, je pense que c’est différent.

  16. il faut qu il accepte d une main etrangere la nourriture,pas daccord car il acceptera n importe quel poison
    J en sais quelque chose.Ici c est monaie courante(roumanie)

  17. Sujet trés interessant ! Bravo

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

mon-chien-aboie-ebook

Ebook : mon chien aboie, comprendre pourquoi

Éric Bonnefoi, comportementaliste et  spécialiste de la relation homme/animal, nous fait comprendre à ...

L'importance du rappel

Mon chien ne revient pas au rappel

Un chien qui ne peut être rappelé est un danger constant pour ...

Les chiens qui aboient pendant la promenade

Le chien aboyeur – Causes et solutions

Le sens des manifestations vocales : Que ce soit pour ne pas ...

Histoire d'un chien qui fait pipi sur le lit de ses maîtres

Le chien qui fait pipi sur le lit de ses maîtres

Voici l’histoire de Haigo, Jack Russel de 1 an et demi racontée ...