À NE PAS MANQUER ! CLIC ICI :
Accueil / Éducation du chien et du chiot / La promenade du chien en laisse

La promenade du chien en laisse

chien-en-laisse« Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupe la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m’aimes, alors moi j’ai peur » Jean Cocteau

La laisse est un moyen de contention obligatoire selon la loi, et par sécurité pour le chien. C’est un accessoire qui n’est pas naturel, tout comme le licol et les rênes des chevaux.

Conseils pour un chien en laisse

La laisse doit devenir agréable, elle ne doit pas être associée à la punition, que ce soit par des coups ou des tractions sèches pour la marche.

Le chien réagit à la tension de la laisse. C’est comme un cordon ombilical qui le relie à son maître et par lequel passent des informations. Par exemple, avec le chien agressif envers les congénères ou avec le chien qui a peur de quelque chose; même s’il n’a pas encore vu ce qui arrive en face, la tension de la laisse va lui envoyer un message: « Attention, prépare-toi, il va se passer quelque chose! ».

Un chien de 45 kg qui part avec une longe de 5 m (poursuite d’un chat ou d’un vélo), c’est 450 kg que le maître devra retenir…Donc, premier conseil, la laisse ne doit pas être longue (1, 50 m environ), surtout pas de laisses à enrouleur qui vont capturer les passants. 

Ne pas mettre la laisse au chien pour pénaliser. Au moment du rappel, le chien tarde un peu, dès qu’il est là on l’attache. Donc pour lui, retour désagréable, surtout si c’est associé à une engueulade. On doit le récompenser, le caresser et au bout de quelques pas lui mettre sa laisse.

Le chien qui mord la laisse, la détruit, surtout lorsqu’on est obligé de le mettre à l’attache

Il peut s’agir d’un problème de comportement (sociopathie) ou d’un manque d’habitude. Inutile de punir ou de crier après, il suffit de mettre une laisse métallique et le problème est réglé. S’il mordille c’est très désagréable, donc au bout d’un moment il n’y touchera plus, on pourra remettre une laisse en cuir ou nylon et il gardera une totale confiance dans son maître qui n’est pas vecteur de désagréments.

Apprentissage de la marche en laisse

On a le choix entre les méthodes classiques (collier étrangleur, à pointes. Tractions répétées) et ma Méthode Naturelle dans leApprentissage de la marche en laisse grâce à la méthode naturelle respect total du chien. C’est d’ailleurs grâce à ma méthode que les danses avec le chien ont pu apparaître (Obérythmée, Dog dancing, Heelwork to music).

S’il s’agit d’un chiot on peut l’habituer au début à quelque chose qui est relié à lui, en mettant un ruban ou une petite ficelle qui pend et en l’entraînant dans des jeux.

En Méthode Naturelle on commence par lui faire apprendre la marche sans laisse. C’est les louveteaux qui m’ont appris cela, lorsque la mère revient de la chasse, le louveteau se colle à elle sur le flanc, il tourne sa tête vers ses babines en léchant pour obtenir la régurgitation de nourriture. Donc on doit avoir dans la main quelque chose de comparable aux babines de la mère louve, surtout pas de croquettes mais quelque chose qui sort de l’ordinaire et qu’il adore : friandise (fromage, saucisse…) ou proie (jouet).

Bien entendu on va travailler par approximations successives, en suivant les lois d’apprentissage de base, afin d’en arriver un jour à ne plus rien avoir dans la main : Systématique (au début on donne souvent la friandise ou on lance la balle au bout de quelques pas seulement – Ensuite la phase intermittente (on retarde de plus en plus son octroi) – enfin, la phase aléatoire (il ne sait plus à quel moment il va être récompensé, est-ce au début de la marche, à l’arrêt, au changement de direction ? Ce qui fait qu’il est concentré tout le long du parcours).

Dans la première phase, l’objet de motivation (jouet ou friandise) est tenu de la main droite à la hauteur du museau du chien (s’il est de petite taille, il faut se baisser). La main gauche est tenue derrière le dos (rappelons qu’en Méthode Naturelle, il n’y a jamais de laisse et qu’on ne touche jamais le chien). Les marches doivent avoir lieu à une allure rapide, au moment du demi-tour on enroule le chien sur soi, en baissant encore plus la main pour éviter plus tard les écarts.

La seconde phase consistera à relever de temps en temps la main qui tient la friandise ou le jouet, notamment dans les lignes droites. On fera plusieurs arrêts rapides en relevant la main.

Maintenant, les deux bras vont balancer de manière importante, ce qui fait qu’il ne peut apercevoir la récompense que par intermittence (à chaque fois que le bras se relève). Pour mettre en place les assis rapides et les petits pas (d’abord en avant, puis sur le côté droit, plus tard en arrière et vers le chien), il faut à nouveau baisser la main au niveau du museau.

marche-en-laissePour en arriver à ne plus avoir quelque chose dans la main, deux possibilités :

Avec la friandise. On doit lui apprendre à l’attraper au vol, car le maître la met dans la bouche et la crache de temps en temps. Pour cela la préparation consiste au début à donner la « becquée » comme chez les oiseaux. On place le chien sur une table basse, on lui montre qu’on place la friandise dans la bouche, on se rapproche de lui pour qu’il la prenne, puis on relève de plus en plus la tête en faisant du bruit avec la bouche et on lâche celle-ci afin qu’il la happe au vol (un chien est parfaitement capable de saisir une mouche, alors pourquoi pas quelque chose d’intéressant pour lui). Enfin, on commence à faire des marches et de temps en temps, on crache. D’abord en ligne droite en allant doucement, dans les arrêts, puis au pas rapide et aux changements de direction.

Avec le jouet. C’est le même principe, à part que celui-ci est placé sous le cou du maître ou fixé par un scratch ou un réceptacle de balle, sur la veste du maître. La motivation va tomber de manière aléatoire comme pour la friandise.

Si le chien est trop fortement motivé et entrave la marche du maître en se mettant de travers, il faut peut-être trouver une récompense moins attrayante. On peut également faire des marches et des arrêts le long d’une clôture qui oblige le chien à rester parallèle (en Méthode Naturelle on ne touche pas le chien).

S’il est trop écarté ou s’il regarde ailleurs, c’est que la motivation n’est pas assez forte, ou qu’il est saturé (en Méthode Naturelle, chaque exercice est fait rapidement : quelques secondes).

Ensuite la laisse !

Dès que la marche est correcte on peut rajouter la laisse qui n’aura aucune incidence puisque la marche est parfaite.

Solutions possibles pour une bonne rééducation 

Avec les chiens à problème ou en cas d’urgence, s’il faut régler ceci rapidement (personne âgée avec un chien puissant qui tire) on peut utiliser :

Licol halti• Le licol « halti », attention sans attacher la laisse dessus et sans tractions brutales sinon ses vertèbres cervicales vont souffrir. On met la laisse et le collier, ainsi que le halti qui doit fonctionner comme avec les chevaux, en l’attachant par une petite ficelle fine reliée à la ceinture du maître. S’il tire il ressent de l’inconfort, s’il reste à la bonne longueur il ressent du confort. Acheter le licol Halti : CLIQUER ICI

 

Le harnais Easy Walk• Le  harnais «Easy walk», ce n’est pas un harnais pour tirer mais le contraire. L’attache se fait sur le poitrail du chien, s’il tire il ressent une gêne non violente au niveau du haut des membres antérieurs. En savoir plus sur le harnais Easy Walk testé par Entre Chien et Nous : Cliquer ici

 

 

› Pour en savoir plus, les livres de Joseph ORTEGA « Mon chien a de mauvaises habitudes » ou « Le guide de l’éducation canine par la Méthode Naturelle », sur : http://ecole-du-chiot.fr – Elevage de La Villa Loubet

© Joseph Ortega

Partagez si vous aimez !

Vous pouvez aussi laisser un commentaire :

2 plusieurs commentaires

  1. Bonjour, en travaillant régulièrement avec votre chien mais pour de courtes séances vous y arriverez :). Non, pour les pulsions dont vous parlez il faut plutôt travailler le rappel ce qui permet de laisser aussi son chien en liberté :)

  2. Merci pour tous ses conseils concernant la promenade du chien en laisse de Joseph ORTEGA que je vais mettre en pratique. Je commencerai par la friandise puis le jouet. Une fois que le chien aura intégré la marche en laisse, est-ce que ses pulsions pour aller voir un congénère ou un ballon avec lequel un enfant joue vont disparaitre?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

education-chiot-ebook

Nouveauté Ebook : apprendre au chien à ne pas avoir peur en voiture

Patrick Formoso nous parle dans ce nouvel ebook, du chien qui a ...

apprentissage-proprete-300x160

Nouveauté Ebook : apprendre la propreté à votre chiot

Comment apprendre la propreté à votre chiot ou votre chien adulte Dans ...

Chien qui détruit tout quand il est seul

Quand habituer le chien à rester seul

Un chiot est capable d’apprendre une multitude de choses dès l’âge de ...

Les vacances : une bonne période pour accueillir son chiot ?

Arrivée du chiot : pourquoi l’accueillir pendant les vacances n’est pas une bonne idée

Beaucoup de futurs maîtres se demandent quelle est la meilleure période pour ...