À NE PAS MANQUER ! CLIC ICI :
Accueil / Adresses canines utiles / J’aide mon chien à aimer le toilettage

J’aide mon chien à aimer le toilettage

Comment aider son chien à aimer le toilettageDe nos jours, nos animaux en particulier nos chiens occupent une partie intégrante de notre vie, ils partagent notre quotidien, notre environnement et de ce fait leur entretien et leur hygiène, sont tout aussi importants pour leur bien-être que pour le votre. Le toilettage doit être considéré comme un soin indispensable au même titre que la visite chez le vétérinaire. Votre chien, même s’il à la faculté de soulager son inconfort, par exemple en se léchant une partie souillée ou couper un nœud à l’aide de ses dents, n’a pas accès à certaines zones sensibles de son corps, telles que les oreilles ou les yeux.

Le fait de ne pas faire toiletter régulièrement son chien surtout lorsqu’il s’agit d’un « poilu »,  peut engendrer divers problèmes de santé.

Prenons par exemple les oreilles tombantes qui peuvent s’échauffer par frottement, entraînant un terrain favorable à la Gale ou à « l’octacariose » d’origine parasitaire, dont la gravité peut affecter l’audition ainsi que l’équilibre du chien. Pour éviter cela il faut fréquemment retirer les poils superflus à l’intérieur de l’oreille afin de l’aérer au maximum.

Ou encore les poils des «inter-digitaux», parties situées entre les doigts et les coussinets du chien, qui doivent être contrôlés et dégagés afin d’éviter aux épillets ou  »herbes folles » de s’accrocher et pénétrer la peau, ce qui peut  entraîner de graves lésions.

Vous l’avez compris, au delà du plaisir d’avoir son toutou tout propre et coquet, le toilettage a un rôle préventif indispensable à sa santé.

Le toilettage doit être un moment de détente pour votre chien

Le toilettage n’est pas réservé uniquement aux chiens qui sont présentés en exposition de beauté, chaque chien qu’il soit pédigré ou non, poilu ou non, doit avoir accès au toilettage, qui sera bien entendu adapté à chaque animal.

Malheureusement, le toilettage n’est pas un acte naturel pour le chien, bien que certains apprécient naturellement le geste, d’autres néanmoins ne sont pas du même avis ! Le fait d’être contraint, manipulé sur des zones dites  »intimes » telles que les pattes ou le derrière, mouillé ou soumis au bruit du matériel peuvent engendrer des montées de stress telles, que certains animaux plus sensibles que d’autres peuvent aller jusqu’au malaise ou à la morsure.

Soucieux du bien être de votre chien, vous allez le confier à un Professionnel du toilettage. Mais savez vous réellement à quel  »Professionnel » vous allez le confier ?

Avez vous une quelconque idée de la façon dont votre animal va être traité ou même quelle est la procédure de toilettage qui va être appliquée ?

Car il faut le savoir, si vous avez à faire à un toiletteur compétent et il y en a, doté de qualités indispensable à son métier tout aussi passionnant qu’éprouvant, que sont l’écoute, la patience, l’empathie et le savoir faire, vous pouvez également confier votre animal à un soi-disant  »professionnel »qui a quelque peu  »oublié »ce pourquoi il a décidé d’exercer cette profession, entraînant des conséquences qui peuvent s’avérer dramatiques pour votre chien.

Combien de chiens ont connu des brusqueries, des maltraitances ou des blessures dans des lieux normalement  consacrés à leur bien-être. 

Ce genre de  »professionnel » n’admettra jamais sa responsabilité, votre animal « n’avait qu’à pas bouger » ou « n’avait pas qu’à essayer de mordre »….

Ce type de professionnel n’a tout simplement pas pris en compte la chose la plus importante quant à la prise en charge de votre animal :  gagner sa confiance et  faire de son passage au salon de toilettage un moment de plaisir et de détente. 

UNE RENCONTRE : UNE TOILETTEUSE POUR CHIENS EXCEPTIONNELLE

J’ai rencontré une femme tant discrète que formidable, Fanny, qui côtoie le chien depuis son enfance. Fille de toiletteurs, elle exerce elle-

Une toiletteuse qui aide les chiens à aimer le toilettage

Fanny, une toiletteuse exceptionnelle

même ce métier depuis 17 ans.

Après une dizaine d’années d’exercice dans le premier Salon qu’elle a crée prés d’Antibes dans les Alpes Maritimes (06), elle est contrainte d’arrêter pour suivre les obligations professionnelles de son mari. Elle exerce à Calmont en Haute-Garonne à une cinquantaine de kilomètres de Toulouse (31). 

Après une période d’incertitude quant à la reprise de son activité tant éprouvante physiquement que moralement, sa passion reprend vite le dessus. 

Mais pas question pour elle de ré-ouvrir un Salon en ville, elle crée alors son Salon au sein même de sa propriété.

Un chaleureux chalet implanté sur un parc de 3 hectares où se côtoient chiens et chevaux, un cadre verdoyant et atypique qui porte l’enseigne d’EDEN DOG.

Eden dog, une promesse qu’elle tient grâce à son approche du chien qui lui a valu de se faire connaître et de se démarquer auprès d’une clientèle exigeante prête à se déplacer afin de bénéficier de la qualité de son travail. Ou bien encore d’une clientèle anxieuse possédant des animaux ayant vécu de mauvaises expériences en Salon par le passé ou ayant une santé fragile demandant plus d’attention…

Pour commencer elle met un point d’honneur à faire connaissance avec le chien en prenant tous les renseignements nécessaire (qu’ils soient comportementaux ou pathologiques) auprès du maître, dont elle tient également compte des exigences ou même de son anxiété, ceci, afin d’adapter au mieux la conduite à tenir pour chaque animal.

Elle accepte la présence du maître à la seule condition qu’il n’y ait aucune intervention de sa part vis à vis de son compagnon, et qu’il reste discret.

Si le maître ne peut se contenir, il sera gentiment prié d’aller faire un tour dans le parc ou bon lui semble, afin de ne pas altérer l’état de stress de son chien.

Le toilettage vu par Fanny

Pour Fanny, que les maîtres soient présents, est dans la majorité des cas une bonne chose, car ils découvrent alors un travail difficile à mille lieux de ce qu’ils avaient imaginés, un travail qui demande une attention de chaque instant du fait qu’il faut anticiper toute éventuelle réaction du chien afin d’éviter un accident aussi bien pour l’animal que pour le toiletteur.

chien toiletté en confiance

Il est possible de donner confiance au chien

L’approche de Fanny se fait de façon naturelle et sans brusqueries. S’il s’agit d’un chien ayant eu de mauvaises expériences, elle va, avec douceur, lui réapprendre que tout les outils ( y compris les mains) ne sont plus un danger.

Le bain considéré par certains  »professionnels » comme un gain de temps sur la toilette et de ce fait « vite expédié », va prendre avec Fanny une toute autre dimension.

C’est l’occasion en effet, de donner confiance au chien par des massages, qui ont pour effet de bien sûr le détendre, mais qui sont aussi bénéfiques à la digestion, la circulation sanguine, et ont un effet drainant et régénérateur, etc… de nombreux bienfaits nécessaires à la santé psychologique et physiologique de l’animal, comme pour l’homme.

Pour toute les étapes du toilettage l’approche est progressive et douce, Fanny reste attentive a toutes les réactions du chien afin de s’y adapter dans l’optique de toujours redonner confiance.

Son principe est simple, quand le chien est en résistance sur un geste ou une zone en particulier, plutôt que de rentrer en conflit, elle désamorce la situation en passant à une autre activité ou une autre zone et en y revenant progressivement et à plusieurs reprises, elle peut alors accéder au but initial.

Le tout dosé de gestes sûrs et fermes, enrobés de douceur. Le juste dosage amenant à la confiance et à la détente.Elle arrive de cette manière toujours à ses fins.

Elle leur parle aussi énormément, adaptant le ton de sa voix à l’attitude du chien. Elle n’hésite pas à proposer des moments de détente au chien, surtout si sa toilette est particulièrement contraignante.

Le baptême du premier toilettage

Le Baptême, c’est le nom que donne Fanny à cette séance de toilettage réservée au chiot ou tout autre chien expérimentant pour la première fois le toilettage. Elle montre alors toute sa différence et sa connaissance du chien.

Le chiot n’ayant jamais été confronté aux manipulations de toutes les étapes d’une toilette, n’a en général aucune appréhension, mise à part l’effet de surprise assez vite surmonté dans la majorité des cas.

Fanny va alors pouvoir «graver» dans l’esprit du chiot qu’avec elle, le toilettage sera une source de bien-être et de plaisir.

Cette première toilette qu’elle procure dés l’âge de 3-4 mois est une petite toilette dite  »d’hygiène » qui permet au chiot de découvrir à travers les jeux, les caresses et les récompenses verbales, toute l’ambiance du salon de toilettage avec ses bruits, ses odeurs, ses sensations (la tondeuse qui vibre, le séchoir qui souffle, la table qui tourne, etc…), et ainsi établir un premier contact en même temps qu’une certaine complicité avec le chiot.

Sa procédure est la même avec un Baptême dit  »tardif » sur un animal adulte. Elle va l’habituer au bruit du séchoir en  jouant avec lui, par exemple. Idem pour la brosse, qui, sur l’envers va d’abord caresser puis progressivement brosser, et ainsi de suite avec tondeuse, ciseaux, etc…

Le bain sera l’instant où le chiot sera massé et câliné. Tout est fait de manière douce pour que le chiot s’habitue en douceur dés son plus jeune âge au bruit des appareils ainsi qu’aux manipulations, afin qu’au moment de passer à une toilette plus contraignante dans la durée, vers 6-8 mois, et entamer une vie entière à côtoyer le toiletteur, le chien reste le plus détendu possible.

Fanny affirme que même en travaillant de la sorte, dans le respect de l’animal, on peut également être rentable car le travail futur sur l’animal en est grandement facilité.

Mais le but est-il de gagner de l’argent sur le dos du chien ou bien d’exercer sa passion et d’arriver à en vivre ?

La façon dont travaille cette professionnelle du toilettage n’a rien d’extraordinaire en soi, vu que pour elle prime avant tout le bien- être de l’animal qui passe entre ses mains et dont elle a la responsabilité, ainsi que la qualité de sa prestation et la confiance des maîtres.

Mais ce qui est surprenant c’est que peu de professionnels agissent de la sorte !

Cette façon de travailler contribue bénéfiquement à la socialisation du chiot et lui permet de ne pas avoir peur de l’humain, d’accepter les manipulations, ce qui est très utile également lors des visites chez le vétérinaire.

Conclusion

Vous l’avez compris, en tant que propriétaire de chien , vous devez être attentif et exigeant quant choix du professionnel auquel vous confier votre animal. Le toilettage peut être source de plaisir pour votre chien autant qu’il peut se révéeler une source de stress importante. Tout dépend du professionnel auquel vous vous adressez ! 

Informations : EDEN DOG – Lieu-dit : Le Casino 31560 Calmont. Tél pour  rendez-vous :  06 62 75 76 00

© Patrick Formoso – Comportementaliste. Formé en éthologie appliquée par  l’EAPAC – Intervient sur le département 31

Tél : 05 62 23 82 66 (Vous pouvez laisser un message sur le répondeur si absent)
Port : 06 01 82 55 36
Mail : formoso.patrick@neuf.fr
 
Auteur de : J’aide mon chiot à rester seul et J’aide mon chien à rester seul

Partagez si vous aimez !

Vous pouvez aussi laisser un commentaire :

6 plusieurs commentaires

  1. Je confirme…
    une professionnelle à l écoute du maître ET de son chien… personnellement mon lhassa apso « Ducky » ressort en pleine forme et pas stressé comme ça été le cas chez bien d autres professionnels.
    Chez Eden dog on parle de professionnalisme mais avant tout d’une passionnée et cela fait toute la différence…
    Le tout avec le sourire et la gentillesse en toute simplicité.
    Un seul mot: Merci

  2. @crimet:
    Bonjour,
    votre petit lhassa a assimilé le bain comme un moment d’inconfort extreme, le fait il uniquement avec vous ou le fait il également en Salon ?
    Il faut savoir que si la premiere fois qu’il a crié au bain ou au séchoir, vous avez stopper votre geste de peur peut etre de lui avoir fait mal…. il l’aura assimilé à la fin du calver : je hurle = elle s’arrete ( ils peuvent se montrer tres endurant)
    S’il s’agit d’une reelle peur, ne l’attaquez jamais de front : je m’explique, que ce soit le jet d’eau ou le sechoir, mouillez ou sechez d’abord se qui l’entour (vos bras ou la baignoir) commencez toujours progressivement par le bas des pattes arrieres parlez lui beaucoup distrayez le par des bruit qui detourne son attention par ex faites le cui cui par ex, le ridicule ne tue pas et s’il entend un son qu’il n’a pas l’habitude d’entendre de votre bouche, son etonnement peu detourner son attention… bref soyez toujours inventif, progressif et tres patient… a tt age un chien sans probleme peut apprendre a se detendre…

  3. Ce que vous décrivez reflète bien ce que décris Patrick dans son article. Le toilettage, mal abordé par le professionnel peut être stressant pour un chien et avoir des répercussions à chaque séance. Il est fort probable que votre chien garde des mauvais souvenirs de toilettages douloureux.

  4. Bonjour Régine, et merci de votre retour :). L’article a été rédigé par Patrick Formoso qui est comportementaliste à Toulouse. Il a rencontré Fanny et à eu un véritable coup de coeur pour sa façon de travailler 🙂

  5. Moi j ai un lhassa apso depuis tout petit il hurle au bain meme au sechage impossible de le mettre en confiance plus sa va moins je peux le laver j ai d autre chien a poil long qui me pose aucun souci

  6. Article très intéressant! Merci à Isabelle de Entre chiens et nous, et aussi à Fanny pour son approche de nos loulous, pas toujours faciles à toiletter!

    Personnellement, j’ai deux toiletteuses qui sont extras!

    Bonne jourée à vous!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les problèmes de comportement du chien

Pourquoi le chien présente de plus en plus de problèmes de comportement ...

Chien heureux en ville : comment faire

De plus en plus de personnes acquièrent un chien alors qu’elles habitent ...

Dangereux mon chien ?

Pourquoi donc y a-t-il toujours suspicion de dangerosité  en ce qui concerne ...

Ebook : mon chien aboie, comprendre pourquoi

Éric Bonnefoi, comportementaliste et  spécialiste de la relation homme/animal, nous fait comprendre à ...