À NE PAS MANQUER ! CLIC ICI :
Accueil / Races de chiens / Chiens de grande taille / Le golden retriever : caractère et besoins

Le golden retriever : caractère et besoins

Golden retriever – Race présentée par Justine éleveuse dans le var

golden-retriever

Vinha Lookie du Pays Sauvage

Justine vit dans le Var à 45 minutes de Marseille avec Vinha, sa femelle golden. Justine a à cœur  d’élever ses chiens dans le respect de la race et le souci d’une lignée saine.

« Quand mes yeux se sont braqués sur ce chien, j’ai su que c’était le chien qu’il me fallait. Je suis tombée amoureuse de son regard, si doux, qui déborde d’amour pour chaque personne qui l’entoure, un des plus fantastique caractère, une très jolie fourrure…. Enfin, je pourrais faire des tas de compliments. En tout cas sachez mes chères têtes blondes, que c’est un vrai plaisir de vivre avec vous chaque jour, j’ai fini de grandir avec vous, et je partirais aux paradis avec vous… » Justine

Coordonnées :

Les Goldens Retriever des Chemins Bleus du Paradis
Numéro d’Eleveur : 070739 – Affixe 067480
Tél : 06.21.22.71.08 fixe – 04.94.59.43.22 (le soir)
E-mail : lescheminsbleusduparadis@gmail.com
Site Internet : www.descheminsbleusduparadis.com

Caractère du golden retriever

vinha

Vinha

Le golden retriever est d’un naturel doux, intelligent, amical et dévoué à son maître. Il a une réelle passion pour sa famille, débordant d’amour pour les enfants !

C’est un chien plein de vie. Il met de la bonne humeur dans votre vie quotidienne. Il a besoin d’une présence à côté de lui. Il sera malheureux s’il est trop souvent séparé de ses maîtres.

Sous ses yeux doux et coquins, il a besoin d’une éducation douce et ferme à la fois. C’est un vrai comédien ; face à son regard charmant on se laisse vite envahir par un amour qui grandit chaque jour.

Il a de très bons rapports avec ses congénères, la sociabilité doit commencer très tôt.

Il est très intelligent et comprend tout ce qui se passe autour de lui.

Le golden, bien qu’il préfère vivre à la campagne, s’adapte très bien à la vie en appartement, à condition de lui offrir de longues balades, plusieurs fois par jour, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, il a besoin de se dépenser.

Il est très pot de colle, il aime vous faire plaisir que ce soit en rapportant vos pantoufles ou votre courrier, du moment qu’il vous fait plaisir, il est heureux.

Le golden retriever est un chien de chasse, qui aime vous rapporter le gibier mort de préférence, tombé dans l’eau.

C’est un chien aux multiples qualités : sale, mouillé, excité de rapporter du gibier ; il peut être propre, fier et calme pour participer à une exposition de beauté.

Il est également utilisé comme chien de décombres, de recherche de drogues, de bombes, d’assistance aux malades, aux handicapés, guides d’aveugles, et bien sur le chien idéal de compagnie.

Le golden retriever : un caractère en OR.

© Les Goldens Retriever des Chemins Bleus du Paradis

chiot-golden-retrieverOrigine du golden retriever

Les Retrievers, chasseurs spécialisés chargés de rapporter le gibier abattu, sont une création britannique du XIX siècle.

Dudley Marjoribanks, Lord Tweedmouth, élève des chiens depuis 1835. Il va faire un croisement essentiel entre deux sujets destinés à devenir les grands ancêtres du Golden. Il possède un Wavy Coated jaune appelé « Nous ». Sur une photographie où « Nous » pose, on découvre un chien frisé, dont le gabarit, l’ossature et la tête semblent puissants. C’est en 1868, que lord Tweedmouth accouple « Nous » à « Belle », une femelle Tweed Water Spaniel. La portée historique est née. Elle est composée d’un mâle Crocus et de trois femelles, Ada, Primrose et Cowslip. Il poursuit un patient travail de sélection en consanguinité à partir de deux femelles de couleur jaune et d’un autre Tweed Water, un mâle répondant au nom de Tweed. Dans cette lignée, deux retrievers noirs, Sambo et Tracer, un setter irlandais sampson, ainsi qu’un St-Hubert de couleur sable y seront introduits.

En 1913, le Kennel club reconnaît officiellement le retriever jaune comme race distincte.

En 1920, année de la fondation du club et de rédaction du standard par Mme Charlesworth, l’appellation Golden Retriever est définitivement adoptée.

En 1934, une première portée Française est officiellement inscrite, produite par le Comte de Bonvouloir (sous l’affixe « de Saint-Jean-du-Bois »), fondateur en 1911 du Retriever Club de France.

Le golden retriever connaît un développement spectaculaire à partir de la fin des années 1980.

© Les Goldens Retriever des Chemins Bleus du Paradis

Santé du golden retriever

vinha-chasse

Vihna chasse !

• La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est une affection qui découle de la laxité excessive de la tête de fémur dans la cavité articulaire de la hanche.

Les signes cliniques varient d’un chien à l’autre : galop en saut de lapin, boiterie postérieure, difficulté à se lever, musculature postérieure atrophiée…

Afin de savoir si son golden retriever est exempt de dysplasie ou au contraire s’il a une présence de cette anomalie, il est nécessaire de lui faire passer une radiographie, généralement à son premier anniversaire.

Facteurs environnementaux : une mauvaise alimentation, des exercices trop poussés pendant la croissance du chien …

Les différents stades :
A exempt
B presque normal
D léger
D moyen
E sévère

Les chiens au stade D ou E ne doivent absolument pas reproduire.

• La dysplasie du coude

Une maladie qui se localise au niveau des coudes, plusieurs malformations existent.

Il existe aussi différents stades :
0 : indemne de dysplasie
SL : stade limite
1 : dysplasie légère
2 : moyen
3 : sévère

Bien entendu les chiens au stade les plus graves ne doivent pas reproduire.

• Les tares oculaires
Découvertes plus récemment, les tares oculaires (dont certaines sont irréversibles) sont très dures à éradiquer. Là, le malheur est grand car s’il est évident que l’on doit éliminer de la reproduction tout chien atteint de tares juvéniles, il est trop tard pour l’Atrophie Progressive de la Rétine (APR) qui ne se décèle que tardivement. Seule possibilité : sélectionner des reproducteurs issus de chiens ayant l’âge de dépistage de l’APR, ce que tout éleveur de retrievers, et plus généralement tout éleveur de chien, doit s’efforcer de faire.

• La vaccination

Comme tout chien, il doit être vacciné contre la Parvovirose, la leptospirose, la toux du chenil, la maladie de carré et l’hépatite de rubarth. Ces vaccins sont à renouveler tous les ans pour une protection efficace.

© Les Goldens Retriever des Chemins Bleus du Paradis

Les besoins du golden retriever

• Chien très affectueux, pot de colle, a besoin du contact de ses maîtres (chenils s’abstenir !).

• Ne comptez pas sur lui pour garder la maison.

• Un bout de jardin est apprécié

• S’adapte à la vie d’appartement à condition d’être souvent présent et de lui permettre de belles balades pour se défouler plusieurs fois par jour

•  Chien joueur qui aime faire plaisir à son maître, donc lui montrer de l’intérêt

Liens utiles sur le golden retriever

Photos golden retriever
Club de race du golden retriever
• Livres utiles sur le golden retriever › cliquer ici

© Isabelle pour Entre Chien et Nous

Partagez si vous aimez !

Vous pouvez aussi laisser un commentaire :

2 plusieurs commentaires

  1. Bonjour, vous avez raison :). Un article est prévu sur le sujet prochainement :)

  2. Bonjour,
    En plus de toutes les qualités évoquées dans le paragraphe concernant le caractère du golden, et donc ses nombreuses utilisations, on peut mentionner les chiens visiteurs …
    Cordialement,
    Françoise

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*