À NE PAS MANQUER ! CLIC ICI :
Accueil / Éducation du chien et du chiot / Arrivée du chiot : pourquoi l’accueillir pendant les vacances n’est pas une bonne idée

Arrivée du chiot : pourquoi l’accueillir pendant les vacances n’est pas une bonne idée

Les vacances : une bonne période pour accueillir son chiot ?Beaucoup de futurs maîtres se demandent quelle est la meilleure période pour accueillir leur chiot. La période des vacances s’impose à eux comme une réponse évidente, or nous allons voir pourquoi ce n’est pas le cas. En effet, si vous accueillez votre chiot en période de congés, il est certain que vous allez avoir tout le loisir de vous occuper de lui. Cependant, cela comporte un inconvénient, car votre chiot va s’habituer à votre présence permanente, ce qui ne sera pas la réalité le reste de l’année.

 

Concrètement, que risque-t-il de se passer ?

Pendant les vacances, en général, toute la famille est réunie, chacun pourra s’occuper

jaide-mon-chiot-a-rester-seul

Ebook rédigé par Patrick Formoso : J’aide mon chiot à rester seul

du chiot, jouer avec lui toute la journée. En plus, avec un peu de chance il fera beau, le chiot sera dehors souvent, idéal pour lui apprendre à être propre !

Mais, parce qu’il y a un « mais », la période des vacances de façon générale ne va pas être propice pour l’aider à rester seul une fois que tous les membres de la famille auront repris leurs activités à l’extérieur. Effectivement, vous allez être avec lui tout les jours, (peut-être jusqu’à trois semaines s’il s’agit de la période des grandes vacances) et il va être entouré de plein de monde du matin au soir, chouchouté, pris dans les bras … le paradis pour un chiot qui va très vite en prendre l’habitude. D’ailleurs, chaque jour passé va le conforter dans cette idée. Étant donné que cela va être une situation très agréable pour lui, vous allez penser que tout va bien. Mais votre chiot ne peut pas se douter que ce n’est pas la réalité dans laquelle il sera le reste de l’année.

Imaginez le déchirement pour lui, le jour ou vous reprenez le travail avec des horaires et une présence, qui n’auront plus rien a voir avec les vacances .Là, fatalement vont commencer les problèmes.

Sans le vouloir, vous allez dégager un stress dû à la culpabilité de laisser votre chiot seul après tous ces jours passés avec lui. Un stress que votre chiot va ressentir.

Lui mettre à sa disposition, jouets ou autres accessoires, ne sera pas suffisant pour le calmer. Ce qu’il voudra c’est votre présence, et surtout se retrouver dans la situation de ces derniers jours.

Fatalement, lorsque vous rentrerez chez vous, des dégâts vous attendront (plus ou moins importants) et la « machine à stress » est en route avec tout ce que cela comporte de désagréments. Sachez que si votre chiot se met à détruire tout en votre absence,  la raison ne sera pas la vengeance conséquence du fait de le laisser seul, mais simplement l’angoisse et la panique de se retrouver seul.

Comment faire ?

Comment faire pour concilier l’envie, le besoin d’avoir un chien avec les contraintes que nous impose notre mode de vie.

Tout le monde n’a pas la même disponibilité, il est impératif de dégager un peu de temps mais pas plus de 3 ou 4 jours, pour habituer votre chiot à rester seul, et cela quelle que soit la période à laquelle vous allez l’ accueillir.

Autant cela n’est pas grave si votre chiot n’assimile pas encore tous les ordres de base (assis, couché, pas bouger),  il sera toujours temps de les lui enseigner  plus tard, autant lui apprendre à rester seul avec douceur et patience, lui permettra d’être serein pendant vos absences, et vous, d’être moins stressé.

Vous allez peut-être me demander « Et si on ne peut pas se rendre disponible à n’importe quel moment de l’année » ? Je vous répondrai que quoiqu’il arrive, vous devez effectuer cette phase de séparation, à un moment ou un autre. Cela prendra un peu plus de temps, j’insiste sur ce point, il faudra être beaucoup patient et tolérant envers votre chiot, et surtout ne pas sanctionner ses éventuelles bêtises.

Conclusion

L’idéal donc serait de pouvoir prendre quelques jours de congé (3 ou 4, pas plus) pendant lesquels vous allez vous consacrer entièrement et sereinement à mettre en place des bases solides, pour aider votre chiot à rester seul. L’avantage est que vous allez travailler la séparation tranquillement, votre chiot aura à la fois votre présence donc il ne sera pas angoissé, et en même temps, doucement vous allez l’habituer à ces moments de séparation.

Lorsque vous reprendrez le travail au bout de ces quelques jours, la séparation se fera de manière plus sereine. Cela est tout à fait réalisable,  il suffit de prévoir ces jours dans votre planning, et poser les congés nécessaires. Bien entendu, il va falloir appliquer cette méthode jusqu’au moment ou le chiot aura parfaitement assimilé que votre absence est tout a fait naturelle.

› Pour aller plus loin, et être guidé pas à pas pour aider votre chiot à rester seul › J’aide mon chiot à rester seul

© Patrick Formoso – Comportementaliste. Formé en éthologie appliquée par  l’EAPAC – Intervient sur le département 31

Tél : 05 62 23 82 66 (Vous pouvez laisser un message sur le répondeur si absent)
Port : 06 01 82 55 36
Mail : 
formoso.patrick@neuf.fr

 

Auteur de : J’aide mon chiot à rester seul et J’aide mon chien à rester seul

Adresses utiles :

Trouver un jouet Kong sur Zooplus > Zooplus jouets kong

Trouver un jouet kong sur Wanimo > Wanimo jouets Kong

 

Partagez si vous aimez !

Vous pouvez aussi laisser un commentaire :

2 plusieurs commentaires

  1. Super article ! Je pense à adopter un chien mais il me semble qu’il y a beaucoup à faire pour me préparer. Merci d’avoir expliqué qu’il est impératif de dégager un peu de temps pour habituer votre chiot à rester seul. C’est une bonne astuce que je n’ai jamais entendue ! Merci de ce partage.

  2. Excellent article! l,anxiété de séparation peut effectivement être prévenue en bas âge!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

chien-probleme-comportement

Les problèmes de comportement du chien

Pourquoi le chien présente de plus en plus de problèmes de comportement ...

chien-en-ville

Chien heureux en ville : comment faire

De plus en plus de personnes acquièrent un chien alors qu’elles habitent ...

chien

Dangereux mon chien ?

Pourquoi donc y a-t-il toujours suspicion de dangerosité  en ce qui concerne ...

Les chiens qui aboient pendant la promenade

Le chien aboyeur – Causes et solutions

Le sens des manifestations vocales : Que ce soit pour ne pas ...